Ail

L’ail et ses bienfaits sur le corps

L’ail, l’une des épices les plus populaires dans la cuisine du monde entier, apporte de nombreux avantages pour notre santé, étant un antibiotique puissant, mais plus que cela, il régule le taux de cholestérol. L’ail est une plante originaire d’Asie centrale, étant l’une des épices les plus populaires. Ses bienfaits médicaux sont connus internationalement, à la fois comme traitement des plaies et des infections.

En général, l’ail est une plante comestible, souvent utilisée comme aliment et épice, un produit riche en vitamines et minéraux. De plus, administré en combinaison avec du miel, il est bénéfique pour prévenir ou améliorer les maladies cardiovasculaires, la pneumonie et les troubles digestifs. Et n’oublions pas que l’ail a un effet antihelminithique important.

Valeurs nutritionnelles de l’ail (100 g):

  • Calories: 149 kcal
  • Glucides: 33.06 g;
  • Fibres: 2.1 g;
  • Protéine: 6.36 g;
  • Un complexe varié de vitamines (A, IU, B1, E. B2, B3, B5, B6, K, C, B9 – acide folique);
  • Minéraux (calcium 181 mg, magnésium, sélénium, potassium, sodium etc.);
  • Acides gras mono saturés (0.011 g);
  • Acides gras insaturés (0.249 g),
  • Acides gras saturés (0.089 g);
  • Acides aminés;
  • Phyitonutriments.

Les bienfaits de l’ail

L’ail est l’une des épices les plus utilisées et les plus recherchées sur le marché afin que ses bienfaits sur le système cardiovasculaire, sur les infections, sur le système respiratoire, sur la glycémie etc. puissent être pleinement connus.

  • l’ail combat les infections de la gorge et l’amygdalite;
  • l’ail a des bénéfices sur la tension artérielle – est réduite par le fait que les vaisseaux sanguins son dilatés, mails a circulation est ouverte et détendue;
  • le jus d’ail frais inhibe le développement des fonges et, s’il est utilisé pendant une période prolongée, il prévient les infections cutanées et fongiques de la peau;
  • les effets bénéfiques sur le cholestérol ne sont plus un secret, auquel on ajoute les bénéfices sur la fonction hépatique;
  • l’ail frais combat les bactéries, les infections par les vers et peut tuer des bactéries telle que Salmonella ou É-coli;
  • peut traiter l’herpes et les fonges sur les pieds, mais aussi les verrues;
  • le jus de l’ail apaise les démangeaisons et les éruptions cutanées par les piqûres d’insectes;
  • augmente les niveaux d’insuline, ce qui est idéal pour les diabétiques.

Contraindications et effets secondaires

L’ail est un aliment sain avec d’innombrables avantages scientifiquement prouvés pour la plupart des gens lorsqu’il est pris par voie orale, même s’il provoque une mauvaise haleine chez certaines personnes. Mais, comme pour tout autre aliment, il y a des effets secondaires. Certains des effets secondaires de l’ail sont:

  • brûlures dans la bouche et l’estomac;
  • gaz;
  • odeur de transpiration;
  • la nausée;
  • vomissements;
  • la diarrhée.

S’il est consommé cru, les effets secondaires peuvent être plus prononcés. Différentes réactions peuvent également survenir, selon le corps de chaque personne. Certaines recherches indiquent que l’asthme a été signalé chez des personnes qui consomment de grandes quantités d’ail.

Il existe également des cas dans lesquels l’ail ne doit pas être administré. Par exemple, ceux qui souffrent de troubles de la coagulation ou ceux qui prennent des médicaments anticoagulants, mais aussi ceux qui sont sur le point de subir une intervention chirurgicale devraient éviter de consommer cette épice à des doses médicinales.

Les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable (SCI) devraient éviter l’ail en raison des composés dans sa composition.

Comment consommer d’ail

En général, l’ail n’est pas consommé en grande quantité, mais il contient suffisamment de nutriments pour pouvoir être ajouté sans problème à une alimentation saine. Cette épice peut être consommée crue, en raison de la forte concentration d’allicine présente dans sa composition. Même si certaines personnes l’évitent en raison de la forte odeur, un grand nombre de médicaments peuvent être utilisés pour diluer l’arôme ou le masquer.

L’ail peut être consommé sous sa forme naturelle, sur de la viande grillée, dans des ragoût et dans de nombreux autres plats. Manger de l’ail dans les aliments est un excellent moyen de bénéficier des vitamines et des nutriments contenus dans ce produit.

Mariné. Oui, tu l’as bien lu. Les gousses d’ail sont conservées et consommées de cette manière, souvent en combinaison avec d’autres herbes.

Cataplasme. Bien que l’odeur puisse sembler un obstacle important, l’utilisation d’une préparation de gousses d’ail écrasées est très efficace pour traiter diverses affections cutanées, telles que l’acné et les verrues.

Comment fonctionne l’ail

La plupart des propriétés médicinales de l’ail sont dues aux composés sulfuriques allicine et ajoena. Le premier d’entre eux est le plus bénéfique pour le corps et offre cet arôme incomparable et agit comme antibactérien et antifongique.

Ajoena a un effet sur les vaisseaux sanguins et réduit le niveau de lipides dans le corps. En d’autres termes, l’ail présente d’innombrables bienfaits sur le corps, quelle que soit la forme sous laquelle il est administré, mais en quantités modérées.

L’ail est une épice qui ne devrait jamais manquer dans notre cuisine. Qu’il soit cru ou pré-nettoyé, l’ail est facile à trouver dans la plupart des épiceries ou sur les marchés locaux. La réputation de l’ail pour être bon dans tout n’est certainement pas sortie de nulle part. Les bienfaits de l’ail sur le corps sont connus depuis l’Égypte ancienne et peuvent être utilisés à la fois pour la cuisine et pour traiter les problèmes cardiaques, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, les rhumes et bien d’autres infections.

Évaluez cet ingrédient:
Générer un autre code sécurisé=